jeudi 1 juillet 2010

A chaque carrefour

Il y a là, pêle-mêle, toutes les figures que l’Histoire aime retenir dans l’écheveau de ses récits : des empereurs guerriers issus de la piétaille fondateurs de dynasties séculaires, des poètes illuminés prophétisant de nouveaux âges d’or, des pamphlétaires nationalistes bannis de l’intelligentsia, des professeurs diplomates familiers de toutes les cours d’Asie, des stratèges militaires avides de conquêtes et de brocards, des mandarins barbichus ourdissant des complots à l’ombre des pagodes, des sœurs inséparables et rebelles boutant le Chinois hors du pays, des chefs communistes hissés au rang de président, des gens de plume à l’imagination épique et au verbe mystérieux, des monarques anciens bâtisseur d’empire, des révolutionnaires martyrs tombés sous les balles de l’envahisseur, des chimistes observateurs du vivant et adeptes de la vaccination, des chercheurs de microbes et de toutes sortes d’antidotes, tous éparpillés au coin des rues, sur de petites plaques bleues qui servent de repère aux citadins affairés, qui n’ont que faire de toutes les histoires cachées derrière ces noms illustres.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

ils s'appellent quand même tous Duong ou c'est moi...

et Calmette aussi^^

yosemite.

Nicolas a dit…

Je pense que Duong doit signifier quelque chose comme "voie"...

Très beau texte, comme d'habitude mon ami.

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup vos photos ... et encore plus vos textes ... Et je voudrais vous demander de faire un petit travail pour moi, s'il vous plaît : L'apprentissage du maniement des baguettes en photos ...
Chaque fois que je mange avec des baguettes, je me pose toujours cette question : à quel âge ai-je dompté ces bouts de bâtons ? A quel âge commence-t-on à voir les enfants du Vietnam manier ces baguettes ?
Je voudrais remonter à la source et m'imaginer manger avec ces baguettes, à 6-7-8 ans ?!