lundi 1 juin 2009

Le ressac du hamac

Que l'on est bien dans ses filets, retenue par chacune de ses mailles, soutenue dans ce réseau de cordelettes nouées. Que l'on remue ou pas, que la houle y soit, et que bercent les vagues... la sieste vient comme cela, prisonnière du hamac.

Aucun commentaire: