samedi 7 mars 2009

Piliers de barres

Nos deux cariatides sont, ce soir, de repos. Hiératiques encore, elle prennent ce qu'il reste de lumière avant de braver les ombres qui les entourent. Nous ne pouvons, nous, pauvres spectateurs d'une scène si brève, que louer le hasard : il est si rare de les saisir ainsi !

Aucun commentaire: