vendredi 25 juillet 2008

Dans la galerie

Vitrines, vitrines, à droite comme à gauche,
et là, à gauche, elle et lui,
et lui, là.

5 commentaires:

ira a dit…

du premier coup je n'ai pas compris les allusions que tu as faites dans ce texte-là,
je vais lire et regarder encore
______
j'aime ton style d'écriture français (ci-dessus -- "'une cite régalienne toujours prompte à rappeler à l'ordre") quoiqu'il me semble que les formes et structures très précises et établies de la langue française souvent pre-déterminent comment on a tendance d'intepréter la société et la réalité
(mais on peut dire de choses pareilles sur l'oeil humain, l'objectif d'une caméra .. et les valeurs morales impliquées dans la langue américaine que je parle)

ira a dit…

pour m'exprimer plus clairement, lorsque j'ai dit "les allusions de ce texte-là", j'ai fait référence à
DROITE --GAUCHE --LUI -- ELLE
monsieur brice, j'espère que tu sois en train de rêver bien, BON DODO !!

Bui Doi a dit…

Attention a l'interpretationnite aigu ! Parfois le texte est ecrit si vite que son sens vient apres... ou au gre de l'humeur du lecteur. Mais loin de moi l'idee d'une interpretation univoque de ces courtes lignes.
Bon Dodo a toi aussi !

ira a dit…

on se passe du texte pour te demander des questions sur la photo en soi ...
est-ce que c'est une peinture trompe l'oeil sur une porte ?
est-ce que le mannequin de vitrine est réel ?

Bui Doi a dit…

C'est une peinture en trompe l'œil de deux personnages, sur ces palissades qui ferment les chantiers de nouvelles boutiques dans un centre commercial. D'où le bouton de porte, comme pied de nez.