lundi 28 avril 2008

Saigon Electric #2

De l'électricité, il faut retenir deux trucs : d'abord, que ça va aussi vite que la lumière, ensuite, que ça ne va nulle part sans fil.

Donc, zouuuu !, mais gainé de noir, plus ou moins épais selon le trafic.

Ces histoires que Volt et Ampère ressassent en circuit fermé, et qui ont résolument changé le paysage urbain.

1 commentaire:

Marie a dit…

On pourrait croire qu'on s'y habitue et finalement on les remarque toujours. Hier encore, en montant les marches d'un temple à Kamakura, ils défiguraient le paysage.