mercredi 12 mars 2008

Noctambulisme

Ambulare, se déplacer, se soumettre à l'action du mouvement, s'entraîner, une, deux, attention à la marche. Déambuler, ce n'est donc que cela, démarcher la rue, ça tombe bien, elle est vide ; à cette heure, les quelques noctambules, rares, sont assis ou bien couchés sur leur monture.

Seulement quelques centaines de pas, à pas, à pas, copain clopant, à droite, à gauche, tiens, la route n'est pas égale, les ordures sont glissantes, les trottoirs sont presque praticables.

3 commentaires:

Gwen a dit…

C'est toujours aussi beau, ici... En lien, cette adresse, comme en post-it pour ne plus oublier d'y passer plus souvent...

ira a dit…

Je trouve vos photos tellement superbes. Est-ce que vous en avez à vendre ? J'habite à New York City. Je vous ai croisé il y a un temps sur Finis-Aficae.

Bui Doi a dit…

@ Gwen, merci pour cette visite impromptue !

@ Ira, non, je ne vends pas mes photos (je ne saurai pas comment m'y prendre.), mais si vous voulez que je vous en envoie, laissez moi votre adresse courriel. A bientot !