jeudi 24 janvier 2008

Pied à terre

C'est un hommage à G. Voilà en effet un individu qui se penche sur de graves problèmes. Ceux du dessous, enfin, du ras-des-pâquerettes. Le souci de voir à partir du sol. De faire de la photo trottoir. D'aller chercher ce que l'on ne voit pas, à hauteur de semelle ; ce monde pas encore reptilien, mais fureteur.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

merci de cette attention pour le ces regards. cherchons encore. par terre, il y a beaucoup de choses

Anonyme a dit…

... de la part de G.

ira a dit…

très beau et reposant, surtout le bouddha et le vase, c'est un monde en soi, j'adore les couleurs verdâtres, merci beaucoup, et aussi j'ai apprécié votre commentaire sur finis-africae concernant les énoncés performatifs